Et puis Paulette … Barbara Constantine

Un livre qui a longtemps été dans ma liste de souhait et dont j’ai entendu parler à la radio.

Dans ce roman, la ferme de Ferdinand un peu trop vide à son goût va se remplir, au gré des petits accidents de la vie.

J’ai beaucoup aimé l’écriture, très fluide et qui en fait un livre facile à lire ; je ne l’ai pas lâché, trop pressée d’en connaître la suite.  Le thème m’a également plu, tout comme la manière dont il a été traité, avec de la pudeur. Les personnages vont et viennent, on les voit arriver, repartir… mais même les absents ne sont pas bien loin (les disparus, le fils d’Austalie). Dans cette auberge espagnole pour troisième âge, l’entraide est mise en avant. Un livre qui fait réfléchir car de nombreux thèmes d’actualité sont évoqués, avec une question en fil rouge : que fait-on de nos personnes âgées ?

Pour ne rien gâcher, la couverture est vraiment très belle et tout à fait dans le ton du livre.

Au niveau des déceptions, je n’ai pas du tout accroché à la fin du livre, que j’ai trouvé un peu en décalage avec le reste du récit.

Un lecture que je recommande chaudement. Et puis Paulette … Barbara Constantine, Calmann-Lévy, 306p

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s