La tentation du homard d’Elizabeth Gilbert

Voici un livre que j’ai pris à la bibliothèque un peu par hasard, peut-être grâce à sa couverture qui m’avait attiré l’œil. Je suis ensuite allée voir les critiques sur internet, et la plupart n’étaient pas très bonne. Alors, verdict ?

couv64148386.gif

Contrairement à ce que j’ai pu lire ici ou là, j’ai bien aimé les personnages de ce livre. Notamment Ruth, le personnage principal, vraie adolescente rebelle, avec une famille et un destin hors du commun. La population insulaire de Fort Niles y est bien décrite avec la complexité de vivre éloigné du reste du monde.

Concernant le style de l’écrivain, c’est un livre que j’ai lu assez facilement. Je doit admettre qu’il y a cependant quelques longueurs, notamment au niveau du chapitre 9 qui raconte « la guerre des homards ». Bien qu’il y ait des retours dans le passé tout le long du livre, ce passage en particulier a cassé le rythme de l’histoire.

Au final je crois que j’ai assez peu accroché aux longues descriptions de la pêche, tout simplement.

Un contraste un peu étonnant, autant les descriptions des personnages et de leur vie sont détaillées, autant la fin du livre est très rapide ! Alors que pour le coup j’aurai bien aimé en savoir plus, car cette partie de la vie de Ruth devait être palpitante. Cela m’a laissé un petit goût d’inachevé.

Cela reste malgré tout une bonne lecture, comme quoi il faut toujours se faire sa propre opinion.

icon_smile

La tentation du homard d’Elizabeth Gilbert, Calmann-Levy, 408p.